Comment manager une équipe de sales pour augmenter leur productivité ?


Manager une équipe de sales

Manager une équipe est un processus complexe et une source de stress. La direction et l’efficacité d’une équipe dépend de la manière dont elle est gérée, c’est-à-dire comment les décisions sont prises ou bien encore la manière dont les agents décisionnels agissent au sein du groupe. Il n’existe pourtant pas de « one best way » pour gérer une équipe et il y a de nombreux avis et points de vue, qui doivent être conjugués avec l’environnement du groupe. Par environnement on entend la situation de l’entreprise, l’objectif dudit groupe, les moyens mis à disposition, les relations entre les membres… Cet article aura pour objectif de donner des pistes aux intéressés, aux managers, aux membres d’équipe ou bien simplement aux curieux sur une gestion adéquate d’un ensemble de sales afin de parvenir à atteindre les buts fixés.


Réguler la vitesse


Il faut savoir adapter la vitesse au projet. Bien que cela puisse sembler contre-productif, il est parfois bénéfique de ralentir pour franchir une étape. S’il est vrai que prendre son temps est à éviter autant que possible, bâcler les étapes cause une imperfection du projet. Il faut donc savoir jauger le temps approprié pour chaque tâche. Idéalement, il faut se laisser une marge de temps supplémentaire. Cela permet de réduire le stress des membres sur le délai du projet, mais aussi de garder un « stock » de sécurité de temps au cas où une étape prend plus de temps que prévu, soit dû à un incident, soit parce qu’on veut se donner plus de temps pour une étape. Il reste néanmoins important de conserver une vitesse importante pour deux raisons principales : garder une offre rapide pour maintenir l’allure des demandes des clients et montrer son efficacité dans le but d’attirer de nouveaux consommateurs tout en fidélisant ceux qui réclament déjà l’offre de la compagnie.


Mollo sur les règles !


Plus il y a de règles, plus le processus est complexe, et plus le processus est complexe, plus il prend de temps. Il faut se restreindre à un nombre limité de règlements afin également de ne pas créer de confusion au sein de l’équipe. Un nombre de règles légères conduisent les employés à se concentrer sur ce qui est important, c’est-à-dire leur productivité. Cependant, il ne faut pas tomber dans l’excès de l’absence, ou plutôt la carence de règles : personne ne dispose d’un nombre de ressources illimité. Les sales ont tout de même besoin d’un minimum d’indications pour effectuer ce qui est souhaité et ne pas se retrouver avec un résultat totalement différent de ce qu’on attend. Il faut tracer une route


Être transparent


Pour pouvoir se coordonner, il est important que les membres du groupe aient une vision claire de ce qu’il se passe. Faire avancer un projet à l’aveuglette donne à peu près le même résultat que marcher dans une forêt avec un brouillard. Cacher ou omettre des informations revient à risquer une prise de décision mauvaise voire désastreuse pour le projet en cours. Il faut ainsi garder un flux d’informations constant et répondre autant que possible aux questions potentielles des membres. En faisant confiance à ses salariés, le manager les encourage à adhérer au projet de l’entreprise.


L’union fait la force


Jusqu’ici, nous avons vu comment optimiser l’environnement de l’équipe. intéressons-nous maintenant sur la façon de développer l’efficacité du groupe en lui-même. Il ne suffit pas de recruter les meilleurs pour un poste. Même des personnes compétentes peuvent échouer s’ils ne bénéficient pas des bons outils ou bien s’ils se retrouvent à travailler dans une équipe dysfonctionnelle. Une équipe soudée est une équipe productive. Il ne faut pas hésiter à renforcer les liens de l’équipe. Sans pour autant être forcément amis, des équipiers qui se respectent et/ou s’apprécient auront plus à cœur de travailler et de se renforcer les uns les autres. Chaque membre à ses propres forces qu’il peut enseigner ou faire bénéficier les autres, et chaque membre a ses faiblesses qu’il peut compenser ou qui peuvent servir d’avertissement pour les collègues. Bien cerner les sales permet de connaître leurs points forts et faibles, ce qui est vital dans l’optique de délégation des tâches. En conclusion, encouragez les membres à se connaître et, au pire, à se respecter via des rencontres ou bien des ateliers.

Un pour tous, tous pour un !


Récompenser les vertueux


Comme il est important de montrer l’exemple, il est tout aussi important d’encourager les bons comportements au sein du groupe au travers de récompenses. Ces dernières peuvent être matérielles comme une prime, ou bien immatérielles comme un prix de meilleur employé de l’année. Ces récompenses ont une double fonction : encourager les employés à être exemplaires comme nous l’avons dit plus tôt ; mais aussi donner une gratification aux meilleurs afin de montrer que l’on reconnaît le mérite et encourager à continuer sur cette voie. Cependant attention ! Il ne faut pas basculer dans le favoritisme, au risque de s’aliéner les autres équipiers et de causer des conflits internes à l’équipe entre les récompensés et les autres. En plus de perturber le travail en cours, ces différents peuvent avoir des répercussions sur le long terme en donnant à l’entreprise une mauvaise réputation de par les employés sortants mécontents de leur expérience au sein de la firme.


Savoir déléguer


Parfois, ceux qui sont les mieux placés pour résoudre un problème sont ceux qui travaillent dessus. La décision n’a pas forcément besoin de venir d’un cadre décisionnel de l’entreprise ou bien le chef du groupe. Les bonnes idées peuvent venir de tous les horizons et il n’y a aucune honte à recevoir des conseils des plus bas dans l’échelle. En plus de cela, prendre compte et appliquer les conseils des membres renforce la confiance entre la firme et les travailleurs.


En conclusion, pour bénéficier d’une équipe de sales compétente. Il est impératif d’offrir un environnement sain intérieur et extérieur au groupe de sales que l’on souhaite monter. Il existe une variété de politiques et d’outils pour arriver à cette fin et cette liste est non-exhaustive et est loin de s’appliquer seulement aux groupes de sales. A vous de sélectionner, voire peut-être d’inventer, vos propres atouts pour satisfaire vos clients.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout
ilovelead-logo-maquette.png

Vous souhaitez

Booster vos ventes ?