Qu'est-ce que le Growth Hacking ?

Le Growth Hacking (également connu sous le nom de "marketing de croissance") est l'utilisation de tactiques de marketing digital peu avides en ressources et très rentables.

Qu'est-ce que le Growth Hacking ?

L’objectif est de développer et conserver une base d'utilisateurs actifs ou de prospects afin de leur vendre des produits et gagner en visibilité : en résumé, c’est l’objectif de tous les marketeurs actuellement. Pensez aux "life hacks" sur les réseaux sociaux : ces petits raccourcis qui vous facilitent la vie. Le growth hacking permet également de vous simplifier la vie. En effet, vous pouvez mettre en place cette méthode sans pour autant être un développeur chevronné. Si vous souhaitez voir vos statistiques Google Analytics s’affoler, vous êtes au bon endroit.


Le Growth Hacking est généralement associé aux startups ou aux petites entreprises qui souhaitent se démarquer de leurs concurrents. Ce sont donc des organisations qui n'ont pas forcément beaucoup d'argent à dépenser mais qui ont besoin de résultats rapides. Cependant, il s'agit d'un concept évolutif applicable à toute entreprise en ligne qui cherche à maintenir sa croissance et continuer à développer une base d'utilisateurs actifs sans utiliser des outils marketing coûteux. Ainsi, le growth-hacker peut construire sa stratégie pour générer de nouveaux clients sans faire appel à une agence d’inbound marketing par exemple.


Quelle est la différence entre le growth hacking et le marketing traditionnel ?


Beaucoup de gens pensent que le growth hacking et le marketing sont une seule et même chose. Cependant, il existe des différences subtiles mais importantes.


Le growth hacking ressemble dans une certaine mesure au marketing car son principal objectif est l'acquisition de nouveaux clients. Cette méthode a également pour but d'inciter un plus grand nombre de consommateurs à utiliser un produit ou un service en particulier en actionnant les bons leviers. Cependant, il s'appuie fortement sur des tactiques qui n'impliquent pas de dépenser d’importants budgets. Le retour sur investissement est donc maximisé.


En général, le growth hacking associe le marketing, l'optimisation et le savoir-faire en matière de développement. Cette méthode peut donc parfaitement être intégrée au sein d’une stratégie d’inbound marketing classique. L’objectif est de réaliser un marketing automatisé avec un petit budget contrairement aux dépenses que demandent le marketing digital en B2B ou B2C. Cette méthode comprend donc les courriels de notification automatisés, les formulaires d'inscription simples, des pages d'accueil pertinentes axées sur l'inscription ou la rationalisation de l'accueil des nouveaux clients. Rappelons que le principal objectif est de fidéliser les clients. Cette démarche de fidélisation entre en jeu très tôt dans le parcours d’achat de vos cibles.


Les origines du growth hacking


Le terme "growth hacker" a été inventé en 2010 par l'entrepreneur Sean Ellis. Considéré comme le créateur du growth hacking, cet entrepreneur a aidé des centaines de startups à prospérer au fil des années grâce à ses multiples techniques. Il est également le fondateur de Qualaroo et l'actuel PDG de GrowthHackers.com. Il y a dix ans, il a écrit dans un article de blog qu'un "growth hacker" est "une personne dont le véritable but est la croissance. Tout ce qu'elle fait est examiné à la loupe en fonction de son impact potentiel sur la croissance évolutive.


Ce terme récemment inventé a ensuite été popularisé par un article de blog rédigé par Andrew Chen et intitulé "Growth Hacker is the New VP Marketing". Dans celui-ci, Chen présente les stratégies de croissance d'Airbnb comme une mise en œuvre couronnée de succès du growth hacking. Il affirme dans son texte que les growth hackers "sont un mélange de marketeur et de codeur, qui se penche sur la question traditionnelle "Comment obtenir des clients pour mon produit ?".


La communauté


En 2013, Sean Ellis lance GrowthHackers. Cette société a beaucoup contribué a contribué à encourager toute une communauté de growth hackers par le biais d'articles écrits, d'études de croissance et d'expériences. La même année, la deuxième "Growth Hackers Conference" annuelle s'est tenue à San Francisco, au cours de laquelle des employés de Twitter, Youtube, Linkedin et d'autres entreprises notables ont partagé leurs connaissances et leurs techniques de growth hacking pour améliorer le trafic ou signer de nouveaux clients potentiels.


Qu'est-ce qu'un growth hacker ?


Une personne dont la profession est le growth hacking est connue sous le nom de "growth hacker". Ce terme a été inventé par Sean Ellis, fondateur et actuel directeur général de GrowthHackers.com, qui, entre autres, a été responsable de la croissance chez Dropbox.com.

Qu'est-ce qu'un growth hacker ?

Dans un article de blog de 2010, Ellis a écrit :


"Un growth hacker efficace doit également être discipliné pour suivre un processus de growth hacking consistant à hiérarchiser les idées (les siennes et celles des autres membres de l'entreprise), à tester les idées et à être suffisamment analytique pour savoir quels sont les moteurs de croissance testés à conserver et ceux à couper. Plus ce processus peut être répété rapidement, plus ils ont de chances de trouver des moyens évolutifs et reproductibles de développer l'entreprise."


Rien qu'à partir de la citation d'Ellis, il est possible de voir le lien entre le growth hacking et l'optimisation. Les données sont au cœur de cette méthode, et toutes les actions doivent être testées pour déterminer ce qui est efficace ou non.


Le but d’un growth hacker est d’atteindre de nouveaux clients. Il va donc mettre en place une stratégie commerciale, créer du contenu après avoir effectué un judicieux ciblage pour toucher des prospects pertinents..


Avantages du growth hacking


Tout d’abord, le Growth Hacking est rapidement devenu un phénomène mondial auquel se livrent des centaines d'entreprises différentes pour devancer ses concurrents. Comme nous l'avons mentionné plus haut, Airbnb a utilisé le growth hacking pour étendre sa base d'utilisateurs, sa portée et gagner en notoriété. Youtube a également eu recours au growth hacking en décidant de créer la fonction "Confirmer l'abonnement à une chaîne", qui a permis d'augmenter de 400 % le nombre total d'abonnements et donc de convertir de nouveaux clients.


Le principal avantage du growth hacking est le retour sur investissement qui est conséquent. En analysant les données qui découlent de chaque décision que vous prenez, et en suivant les performances d'une opération avec précision, vous pouvez facilement constater lesquelles de vos stratégies de growth hacking fonctionnent. Vous devez donc persévérer avec celles qui sont prometteuses pour l'acquisition de clients et écarter celles qui ne le sont pas. En E-commerce par exemple, le taux de conversion sera très révélateur.


De plus, le growth hacking est conçu pour utiliser les ressources dont vous disposez, de la manière la plus économique possible contrairement à l’utilisation d’influenceurs par exemple. Il faut donc utiliser certaines stratégies comme s'assurer que les pages de destination soient bien référencées afin d’être bien classées dans les moteurs de recherche avec les mots clés importants.


Le SEO et le référencement naturel sont deux points à prioriser pour augmenter le taux de conversion de votre site internet. La rédaction de contenus percutants, comme des études de cas ou des articles, et leur partage à grande échelle sur les principaux canaux de médias sociaux constituent également une excellente tactique. Bien que ce processus puisse être assez long, le growth hacking n'a pas les coûts traditionnels associés à d'autres méthodologies comme le marketing de contenu ou la publicité.


Le growth hacking ne requiert pas d’importantes ressources. Ainsi, les growth hacks sont souvent développés et mis en œuvre par une seule personne. Ces dernières ne nécessitent pas l'intervention de toute une équipe marketing. C’est donc un gain de temps et de personnel considérable.


Cibler judicieusement les prospects vous garantira (presque) à coup sûr de gagner de nouveaux clients quel que soit le secteur d’activité dans lequel vous évoluez. Vous constaterez très rapidement que cette méthode est bien plus efficace que le webmarketing, les campagnes Google AdWords ou tout autres types d’actions marketing classiques. Votre stratégie digitale doit pouvoir évoluer selon les résultats que vous obtiendrez. Il est primordial de s’adapter au processus d’achat de vos prospects dans votre stratégie d’acquisition.


Défauts du growth hacking


Ces dernières années, la pratique du growth hacking a été critiquée par de nombreuses personnes. Celles-ci lui reprochent de se concentrer uniquement sur les hacks et les raccourcis rapides plutôt que de développer une stratégie marketing approfondie. D'autres ont affirmé que le growth hacking n'est qu'un marketing traditionnel auquel on a donné un nouveau nom fantaisiste.


En raison de ces critiques et d'autres, certains professionnels de la croissance ont commencé à employer la dénomination "spécialistes du marketing de croissance" afin de se distancer des connotations négatives du terme "hacking".


Le terme "Growth Hacking" est toutefois trompeur, car les équipes et les professionnels de la croissance s'attachent plus souvent à comprendre en profondeur les données de l'entonnoir de conversion de votre site Web. Puis ils cherchent à identifier les zones de friction et à optimiser pour améliorer le taux de conversion final.


Enfin, une stratégie de croissance réussie nécessite une adéquation entre le produit et le marché. Essayer de développer et d'optimiser un produit qui n'est pas encore adapté au marché est bien souvent voué à l’échec. C’est une erreur courante que commettent de nombreux entrepreneurs ou salariés dans le secteur du marketing. En effet, pour mener à bien une opération de growth hacking il est pertinent de s’assurer de l’adéquation marché-produit.


Le growth hacking chez iLoveLead

Le growth hacking chez iLoveLead

Chez iLoveLead, nous utilisons également des méthodes de growth hacking pour booster l’activité des entreprises avec lesquelles nous travaillons. En effet, nous allions judicieusement ces techniques avec des techniques de vente plus classiques.


Nous avons d’excellents résultats et nos compétences se sont développées avec le temps. Ainsi, grâce à ces différentes méthodes nous tirons profit des avantages que confèrent le growth hacking afin de maximiser les taux de conversions globaux. Le growth hacking est jusqu’à maintenant une méthode peu connue du grand public car elle peut au premier abord sembler complexe.


Cependant, nous sommes convaincus que dans quelques années, cette technique sera inhérente aux entreprises tellement elle est essentielle.

 

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR LA MISE EN PLACE

D'UNE STRATÉGIE DE PROSPECTION COMMERCIALE B2B ?

N'hésitez pas à nous contacter dès à présent !


0 commentaire
ilovelead-logo-maquette.png

Vous souhaitez

Booster vos ventes ?